public enum { java, logiciels libres,… }

public enum { java, logiciels libres,… }

Programmmation par aspect avec Spring AOP — 5 novembre 2019

Programmmation par aspect avec Spring AOP

Une fois n’est pas coutume, voici un article qui reprend des basiques de la programmation. J’aborde une stack JAVA, mais c’est applicable à d’autres langages.

Il existe une fonctionnalité très intéressante dans Spring (et dans J(akarta)EE) que l’on oublie assez souvent : l’AOP ou encore la programmation par aspect. Cette manière de programmer permet notamment de séparer le code fonctionnel et technique.
Si vous faites du JAVA, vous utilisez déjà l’AOP. En effet, quand vous faites une insertion en base via JPA dans un EJB ou un bean annoté @Transactional, une transaction est initiée au début de la méthode et fermée à la fin.

Avec Spring et notamment dans Spring boot, voici comment initier l’AOP.

Configuration maven

Ajouter le starter AOP:

 <dependency>
            <groupId>org.springframework.boot</groupId>
            <artifactId>spring-boot-starter-aop</artifactId>
        </dependency>

Activation des aspects

Dans la configuration ci-dessous, je prendrai comme exemple le logging des méthodes ( un log en début de méthode et un log en fin ). 

La définition des aspects se fait dans des classes annotées par @Configuration.

@Configuration
@Aspect
@ConditionalOnProperty(name = "debug.enabled", havingValue = "true")
public class DebuggingConfiguration {

private static final Logger LOGGER = LoggerFactory.getLogger(DebuggingConfiguration.class);
private static final String WITHIN_MY_PACKAGE = "within(my.package..*)";

/**
* Log before execution
*
* @param joinPoint the current method
*/
@Before(WITHIN_MY_PACKAGE)
public void logBeforeExecution(JoinPoint joinPoint) {
if (LOGGER.isTraceEnabled()) {
LOGGER.trace("Beginning of method : [{}]", joinPoint.getSignature().getName());
}
}

/**
* Log after execution
*
* @param joinPoint the current method
*/
@After(WITHIN_MY_PACKAGE)
public void logAfterExecution(JoinPoint joinPoint) {
if (LOGGER.isTraceEnabled()) {
LOGGER.trace("End of method : [{}]", joinPoint.getSignature().getName());
}
}
}

L’utilisation de l’ annotation @ConditionalOnProperty me permet d’activer cette classe de configuration seulement si la propriété debug.enabled est initialisée à true.

Les annotations @Before et @After indiquent à Spring AOP quand exécuter ces méthodes ou sur quelles méthodes. Dans mon cas, quand les méthodes appelées sont définies dans les classes d’un package défini.

Pour plus de détails sur la syntaxe et les possibilités, vous pouvez vous référer à la documentation.


Tracer (facilement) les entrées sorties d’une API REST — 1 décembre 2018

Tracer (facilement) les entrées sorties d’une API REST

Il y a quelques jours, je cherchais comment tracer rapidement et simplement les entrées sorties d’une API REST en appliquant quelques formatages, des filtres, et des insertions en base si besoin.

Travaillant sur une stack SpringBoot, vous allez me dire : oui tu peux faire des filtres. Pour être franc, j’ai essayé d’ appliquer des interceptor et filtres mais dans mon contexte, ça ne collait pas.

Me voilà donc à la recherche d’une solution faisant le taff et qui soit peu intrusive dans mon contexte.

J’ai trouvé par hasard au fil de mes lectures sur Stackoverflow le framework logbook réalisé par … Zalando ( et oui, ils ne font pas que des chaussures) en licence MIT. 
Ce composant ne fait qu’une seule chose, mais il le fait bien !

Il permet entre autres de s’intégrer dans une stack JAVA ( JAX-RS ou SpringMVC), de filtrer, récupérer les différentes informations des requêtes et réponses et enfin de formatter selon l’envie (ex. JSON).

Voici un exemple de mise en œuvre dans un projet SpringBoot:

Dans le  fichier pom.xml, ajouter cette dépendance:

<dependency>
<groupId>org.zalando</groupId>
<artifactId>logbook-spring-boot-starter</artifactId>
<version>1.11.2</version>
</dependency>

Dans une de vos classes Configuration, définir la factory de Logbook

@Bean
public Logbook createLogBook() {
// too easy : return Logbook.create();
return Logbook.builder()
.condition(Conditions.requestTo("/helloworld"))
.formatter(new JsonHttpLogFormatter())
.build();
}

Dans mon cas j’ai fait un filtre en n’incluant que l’ API /helloworld et j’ai formatté en JSON.
On peut également modifier le processus d’écriture pour ne pas écrire dans un fichier mais en base par ex.

Ensuite, j’ai ajouté la configuration du logger dans le fichier application.properties

logging.level.org.zalando.logbook:TRACE

Et voila !

Dans la console, lors d’un appel ou d’une réponse à mon API, j’ai le message suivant :

018-12-01 15:14:18.373 TRACE 3605 --- [nio-8080-exec-1] org.zalando.logbook.Logbook              : {"origin":"remote","type":"request","correlation":"c6b345013835273f","protocol":"HTTP/1.1","remote":"127.0.0.1","method":"GET","uri":"http://127.0.0.1:8080/helloworld","headers":{"accept":["/"],"host":["127.0.0.1:8080"],"user-agent":["curl/7.52.1"]}}
2018-12-01 15:14:18.418 TRACE 3605 --- [nio-8080-exec-1] org.zalando.logbook.Logbook : {"origin":"local","type":"response","correlation":"c6b345013835273f","duration":48,"protocol":"HTTP/1.1","status":200,"headers":{"Content-Length":["11"],"Content-Type":["text/plain;charset=UTF-8"],"Date":["Sat, 01 Dec 2018 14:14:18 GMT"]},"body":"Hello world"}

Vous remarquerez que les requêtes / réponses peuvent désormais être associés grâce à un identifiant de corrélation. On peut facilement déterminer le temps de traitement d’une requête ou encore faciliter les recherches.

Vous trouverez tout le code dans ce repo github.